La poule rousse

Hier, j'ai trouvé ma petite poule rousse endormie pour toujours dans le poulailler ...

J'en ai eu bien de la peine, c'est que je m'y attache à ces petites bêtes là !

Elle avait seulement quatre ans, ce qui, pour une bonne pondeuse n'est pas anormal ... m'ayant abondamment nourrie de ses gros œufs.

Au moins, aura-t-elle eu une bonne vie, en compagnie de ses copines, à gambader et picorer dans le jardin, contrairement à toutes ces volailles élevées en batterie, dans des conditions inhumaines (si l'on peut dire).

Ces poules là sont coincées toute leur vie et serrées les unes contre les autres dans des cages, avec grillage pour seul sol, ce qui leur blesse les pattes, elles se picorent entre elles, sont couvertes de parasites et meurent étouffées sans jamais avoir pu voir le ciel, le soleil ou les nuages, honte à ces éleveurs criminels !!!

Écrire commentaire

Commentaires: 0